Grand âge et autonomie, quel accompagnement pour nos ainés ?

Annoncée par le Président de la République lors du Congrès de la Mutualité française à Montpellier en juin 2018, une grande loi sur la dépendance devra être présentée à l’automne prochain par le gouvernement.

« La transition démographique du XXIe siècle commence à peine, mais elle transforme déjà profondément l’organisation de notre société », observe Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française. La France va passer de 2,15 millions de personnes âgées de plus de 85 ans à 4 millions à l’horizon 2040 et le nombre de personnes âgées en situation de perte d’autonomie devrait doubler d’ici 2060, pour atteindre 2,6 millions. « Notre façon d’envisager les solidarités et l’âge est à réinventer »

Depuis toujours, les mutuelles sont des militantes de la cause du « grand âge »; en effet, elles couvrent 70% des plus de 65 ans, gèrent plus de 460 établissements et services pour l’accueil des personnes âgées ou en situation de handicap, dont 217 Ehpad et proposent déjà de multiples dispositifs d’accompagnement à domicile.

C’est donc naturellement et avec cette expertise unique, que la Mutualité française a souhaité participer au débat public en formalisant une vingtaine de propositions afin de contribuer à une meilleure prise en charge de la perte d’autonomie.

C’est dans ce contexte que la Mutualité française Île-de-France a souhaité réunir des professionnels engagés sur ce sujet afin de comprendre les enjeux sociaux et sociétaux et échanger sur les solutions.

Cette rencontre aura lieu le :

Mardi 4 juin 2019 de 9h00 à 12h30 à l’Espace Van Gogh – 62 quai de la Rapée – 75012 PARIS

Il s’agira de la 3ème édition des rencontres franciliennes « Place de la Santé » avec lesquelles la Mutualité française Île-de-France souhaite poursuivre des moments de partage et de complémentarité des visions et des actions autour des problématiques de santé et d’accès aux soins sur le territoire francilien.