PMA & Filiation, quels enjeux ?

© Adobe Stock - Octobre 2019

Le projet de loi relatif à la bioéthique a été adopté en première lecture le 15 octobre dernier par l’Assemblée Nationale. Celui-ci ouvre notamment la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules.
Ce projet de loi sera examiné au Sénat en janvier 2020. Pour mieux comprendre les enjeux de ces nouvelles dispositions, la Mutualité française Île-de-France organise un débat, le 21 novembre prochain.

Depuis les premières sociétés de secours mutuels, à la fin du 18ème siècle, l’humain est au cœur du mouvement mutualiste. Cette dimension humaine, incarnée par leur fonctionnement démocratique, a permis aux mutuelles de sentir les évolutions de la société, de les prendre en compte et de s’y adapter. L’engagement militant de leurs membres les a conduits à prendre position et agir concrètement au service du progrès social.

Considérant que le progrès est par lui-même un facteur de risque, mais qu’il est incontournable pour améliorer l’état de santé, la Mutualité, en tant que mouvement social, a souhaité apporter une contribution aux réflexions en cours, centrée sur l’humain et la solidarité.

Fruit d’une mobilisation des mutuelles, cette contribution à la réflexion en cours sur la bioéthique, porte sur deux problématiques au cœur des enjeux du projet de loi :

  •  l’intelligence artificielle et les données de santé
  • procréation et société

Les mutuelles ont souvent été précurseures et en soutien des mouvements féministes : elles ont introduit l’accouchement sans douleur en France et ont remboursé l’IVG dès l’adoption de la loi Veil en 1975 avant même le remboursement de cet acte par la Sécurité Sociale.

Dans le même prolongement de cette histoire, les mutuelles se sont déclarées favorables à ce que la PMA soit accessible à toute et remboursée par l’Assurance maladie et les mutuelles.
Il s’agit avant tout d’une question d’égalité.

Afin de partager ses réflexions et d’échanger avec les différents acteurs de la société civile et les pouvoirs publics, le mouvement mutualiste organise des moments de débats sur ces questions sensibles.

La Mutualité française Île-de-France organise ainsi un débat sur le thème « PMA & filiation, quels enjeux ? », le jeudi 21 novembre 2019, de 17h00 à 19h30
Maison de l’Épargne, 20 rue Cujas – 75005 PARIS.

Interviendront à cette occasion :

  • Éric CHENUT, administrateur de la Mutualité française en charge de l’Espace fédéral d’éthique
  • Irène THÉRY, sociologue
  • Mariama SOIBY, membre de l’association Mam’ensolo
  • Camille CHAPIN-DERENNES, présidente de l’association PMAnonyme

 

Inscription GRATUITE mais OBLIGATOIRE – Places limitées
communication@mutualite-idf.fr